Vous savez quoi?

Certaines personnes attirent l’argent plus facilement que d’autres, c’est un fait indéniable!

Vous rêvez de faire partie de celles-là?

Oui parmi des personnes toutes également talentueuses, certaines génèrent de l’argent facilement alors que d’autres rament très fort sans arriver à des résultats satisfaisants. Quoi? Le talent n’est pas suffisant? Qu’est-ce que cela prend, des contacts alors?

J’ai longtemps  pensé que les résultats financiers étaient en quelque sorte le fruit du hasard. Une sorte de d’addition entre des talents, un savoir-faire, une histoire personnelle, une époque et la chance. Pourtant rien de cela ne vous garantit que vous allez faire de l’argent.  Ce qui fait la différence entre celles qui réussissent et celles qui rament fort est bien plus subtil et bien plus profond.

L’argent a t-il une âme?

La façon dont on gagne de l’argent, dont on utilise l’argent, dont on donne de l’argent, l’appréciation ou non que l’on a de l’argent dans notre vie, la façon dont on essaie d’éviter d’en parler ou même de penser à l’argent sont toutes des façons dont on connecte avec cette énergie subtile et fluide qui se matérialise éventuellement sous forme d’argent.

Le problème c’est qu’on de se rend pas compte de la façon dont on traite l’argent et dont on pense à l’argent. Alors l’argent va s’installer chez la voisine, qui est plus accueillante et sereine.

Consciemment oui, j’espère faire de l’argent mais inconsciemment (et c’est mon inconscient qui contrôle 85% de mes actions) j’ai peur, je me sens coupable, j’ai honte, je ne me sens pas capable et je ne pense pas que les autres soient capables non plus.

Oui je veux faire plus d’argent mais….je ne me sens pas prête, j’ai besoin de savoir plus de choses,

Oui je veux faire de l’argent mais ce que je fais n’a rien à voir avec l’argent….

Oui je veux faire de l’argent mais j’en donne toujours plus que ce que le client demande, je veux que LUI en ait beaucoup plus pour son argent…

Oui je veux faire de l’argent mais je ne pense pas que mes clients aient les moyens de payer ce que je vaux. Je réduit mes prix en pensant qu’ainsi je vais attirer plus de clients.

Oui je veux faire de l’argent mais j’ai peur d’aller voir l’état de mon compte de banque ou bien je m’en fous carrément.

Oui je veux faire de l’argent mais je ne veux pas être visible… certains pourraient découvrir qui je suis vraiment…

Oui je veux faire de l’argent mais pas trop parce que les autres vont penser que je suis à l’argent…

Oui je veux faire de l’argent mais…j’y pense pendant des jours avant de pourvoir en discuter avec mon conjoint…

Le résultat? Un inconfort m’habite continuellement et  je maintiens un état d’esprit de manque, d’impossibilité, de culpabilité, de honte.  Oui je veux faire de l’argent mais je suis en conflit avec moi-même et je mets tout de suite des obstacles, des limitations, des contradictions! Quand il s’agit que les autres en fassent je suis à l’aise et au clair avec moi-même, mais quand il s’agit de moi…

Et si l’argent avait  besoin, pour s’installer chez-vous, d’un cœur ouvert, libre et confiant dans lequel il se sentira bienvenue et pourra circuler comme bon lui semble. Observez-bien ceux et celles qui y arrivent facilement…observez comment ils traitent l’argent dans leur vie.

Les femmes l’ont-elles facile?

La relation à l’argent est le prolongement, pour les femmes, de la relation qu’elles ont avec elles-mêmes. L’ADN des femmes qui s’est construit au fil des générations, à moins de quelques rares exceptions, les amène à se tourner vers le bien-être des autres plutôt que vers elles-mêmes et je ne connais pas beaucoup de femmes qui ne doutent pas d’elles-mêmes.

Les femmes sont les championnes quand il s’agit de négocier ou de faire arriver de l’argent pour le bien de quelqu’un d’autre : un organisme sans buts lucratifs, une école, un membre de sa famille, un projet collectif etc.

Pourtant quand il s’agit d’elles ou de leur entreprise elles ont l’impression que si elles sont 100% au clair avec leur désir de faire de l’argent il s’agit d’une trahison envers elles-mêmes dont elles ont honte. Et ce, même pour celles qui ont décidé de se lancer en affaires. Je connais des femmes qui transigent habilement des millions dans leur travail et qui ont une situation financière personnelle désastreuse.

Non elles ne l’ont pas facile…

Pour beaucoup de femmes entrepreneures ou travailleurs autonomes leur projet est l’expression de « qui » elles sont. Leur but premier, en se lançant en affaires, n’est pas nécessairement de faire de l’argent même si elles aspirent à plus de liberté et d’aisance matérielle. Elles ont surtout un profond désir de grandir sur le plan personnel et professionnel à travers leur entreprise et d’offrir au monde un produit ou un service qui va l’améliorer. Et tout cela est formidable et loin d’être un obstacle pour générer d’importants revenus.

Le problème est plutôt le doute d’elles-mêmes dont leur relation à l’argent est l’expression. Alors, soit elles donnent tout leur pouvoir financier à quelqu’un d’autre en espérant que cette personne s’en occupe bien, ou soit elle laisse leur peur au sujet de l’argent mener leur vie et leur entreprise:  elles hésitent à faire connaitre leurs services, à se mettre en avant, elles considèrent la vente et le marketing comme un mal nécessaire et en font le minimum en se pilant sur le coeur, elles essaient de vendre le moins cher possible…

Un must: changer sa façon de penser et de ressentir l’argent

Le succès extérieur se prépare à l’intérieur, l’un ne va pas sans l’autre. Alors pour commencer à cultiver la paix au sujet de l’argent à  l’intérieur de vous rappelez-vous que la vraie abondance commence avec l’appréciation de ce que l’on a maintenant.

Saviez-vous que 80% de l’humanité vit avec moins de 10.00$ par jour? C’est difficile de se trouver pauvre quand on prend conscience de ça n’est-ce pas?  Alors relaxez et  appréciez ce que vous avez déjà, c’est un pas dans la bonne direction.

Poursuivez votre amorce de transformation en  tentant d’adopter de nouvelles façons de voir les choses.  En voici quelques exemples :

  • Votre formation, votre quotient intellectuel, votre statut social n’ont rien à voir avec votre capacité ou non de faire de l’argent. En fait les gens qui partent à zéro, comme les immigrants par exemple, en font souvent beaucoup plus que ceux qui au départ avaient tout pour gagner. Pourquoi? Ils le veulent vraiment et n’ont rien à perdre. Cessez de penser qu’il vous manque quelque chose, agissez, regardez en avant! Un pas chaque jour avec un objectif clair peut vous mener très loin.
  • Vous avez le droit de faire beaucoup d’argent même si vous voulez être au service des autres. Vous avez le droit de demander d’être correctement payée pour le service incroyable que vous rendez. Tenez vous droite et croyez en vous. Votre service a t-il moins de valeur que celui de votre plombier ou de votre garagiste?
  • Si vous croyez que vous avez assez d’argent vous n’aurez jamais plus d’argent. Ce sur quoi vous vous focalisez est ce qui grandit. Quelles émotions ressentez-vous par rapport à l’argent? Vos émotions sont-elles des émotions d’harmonie, de fluidité, de légèreté, d’ouverture? La pensée riche est facile et légère, dès que votre pensée est lourde, vous n’êtes pas au bon endroit.
  • L’argent que vous faites ou que vous gagnez ne prive personne. Quand vous croyez que l’abondance n’est pas un privilège et que tout le monde y a droit, y inclus vous, vous commencez à faire des pas pour vous défaire de votre culpabilité. Vous n’y croyez pas? Faites comme si vous y croyiez, cela donne les mêmes résultats.
  • Votre relation à l’argent est aussi nourrie par l’attention que vous y apportez. Imaginez votre relation avec votre conjoint, qu’arriverait-il si vous l’ignoriez continuellement? Cessez d’ignorer l’argent dans votre vie et de vous cacher de cette partie de vous-même. Regardez-la dans les yeux et appréciez ce que vous avez, maintenant. Aimez-vous votre porte-monnaie?
  • Personne ne va vous rendre riche. Personne ne va vous découvrir ou vous réparer pour que vous le deveniez. Vous avez à faire le travail par vous-même en sachant d’abord que vous avez droit au succès.
  • Cessez de nier que l’argent est important. En niant son importance et en répétant que vous en avez pas besoin tant que ça, vous l’éloignez de vous.

Dans le monde dans lequel on vit aujourd’hui, les opportunités n’ont jamais été aussi grandes pour les femmes. Vos résultats financiers sont entre vos mains et tout est disponible pour les transformer. C’est le temps d’en prendre conscience et d’agir!

Sachez que votre capacité de générer de l’argent est en soi illimitée. Ce sont les blocages et les conflits intérieurs que vous vous imposez sans vous en rendre compte qui sont votre plus grande limitation.

Il vous faut retrouver une nouvelle liberté, une  légèreté, une joie à penser à l’argent, à parler d’argent. Le but est de vous sentir en harmonie et non en dissonance par rapport à l’argent, d’être dans une relation avec l’argent dans laquelle vous êtes au pouvoir de vous-même, confiante, sereine.

En transformant votre relation avec l’argent c’est toute votre vie qui va se transformer parce qu’en débusquant vos croyances limitantes et malsaines, vos choix de vie vous apparaitront clairement et vous constaterez à quel point vous pouvez avoir un plus grand pouvoir sur vos résultats.

Découvrez votre ADN financier et transformez-le!

Transformer  des croyances aussi profondément enracinées est un travail important mais difficile, c’est pourquoi, avec ma collègue Catherine Pruvost, nous proposons, dans le cadre de la plateforme « Femmes qui osent », un week end pour  vivre avec de nombreuses autres femmes, une nouvelle perspective face à l’argent en vous libérant de tout ce qui vous empêche d’être au clair à 100% avec vous-même à ce sujet.

Nous vous proposons les 12 et 13 novembre prochains, à Montréal, un week-end au cours duquel vous aurez accès à un coffre d’outils qui comprend des méthodes, des exercices et des stratégies pour vous défaire de vos vieilles croyances et en créer de nouvelles, celles qui vous permettront d’ouvrir la porte à une vie qui vous ressemble vraiment et dont les résultats financiers vous étonneront.

L’atelier est conçu pour les femmes mais les hommes qui s’y reconnaissent sont les bienvenus!

Vous voulez en savoir plus?

Toute l’information est ici : http://femmesquiosent.com/decouvrez-votre-adn-financier/

Votre participation à ce week-end n’est pas une dépense, c’est un investissement en vous-même qui vous rapportera au delà de ce que vous pouvez imaginer.

Shares
Share This